Dienstmöglichkeiten

Haïti c'est 6 à 7 millons d'habitants, l'UEBH est présente dans 5 départements sur 9 (centre et nord).
Le Partenariat avec la Mission Biblique vient d'un désir de l'UEBH d'élargir vers l'Europe ses relations : échanges avec les églises, trouver les ressources humaines avec la Mission Biblique et en second lieu résoudre les besoins énormes en Haïti (matériels ...) en complément à ce qu'apporte aujourd'hui l'UFM au travers des nombreux missionnaires présents en Haïti.
L'UFM est favorable à une ouverture à d'autres partenaires, elle souhaite élargir la collaboration car le départ de missionnaires de l'UFM laisse l'UEBH avec des problèmes de ressources, de gestion, de structures...   Evangélisation et édification ne peuvent exister sans le développement de l'homme.

1) Historique

UEBH (Union Evangélique Baptiste d’Haïti) est issue du travail missionnaire d’un pasteur anglais Alfred Pearce arrivé en 1925 dans le nord de l’île à Port-de-Paix.
A partir de 1943 la Mission UFM (USA) développa le champ dans le nord ouest du pays jusqu’à Port-au-Prince.
En 1976 l’UFM se fondit avec l’UEBH en plaçant ces missionnaires au service de l’UEBH et en lui remettant tous les terrains et propriétés.

2) A ce jour

l’UEBH compte plus de 100 Eglises avec 60 000 adhérents dont 40 000 baptisés. La plus grande Eglise (Bolosse) compte plus de 2000 baptisés. Elle est implantée dans quatre des neufs départements d’Haiti et en République Dominicaine.
Son siège social se situe au :
261 route des Dalles à Port-au-Prince. tél. 23 0271 / 23 8702 / 23 9478 Fax: 23 8702.
Le nombre de pasteurs et évangélistes dépasse les 100.
L’UEBH collabore avec les autres Eglises Protestantes et Evangéliques d’Haïti. Elle est reconnue d’utilité publique par l’Etat haïtien et jouit du statut d’ONG.

L'UEBH est le regroupement de plusieurs églises nées de l'évangélisation locale et plus ou moins indépendantes.
Elle entretient des relations fraternelles avec les autres unions d'églises présentes en Haïti.

Les besoins en Haïti sont immenses et la pauvreté est absolue.
Dans un contexte politique vide, seule l'Eglise peut offrir un espoir.
Environ 30% de chrétiens essayent de vivre leur foi dans le témoignage et le partage du peu qu'ils ont.

Les objectifs de l'UEBH sont:
Evangéliser et affermir les chrétiens dans leur foi.
La misère contraint l'UEBH à aider au développement social, une école primaire mais aussi des oeuvres sociales sont généralement implantées à côté des églises locales.
Chaque pasteur est aussi un agent de développement, et il a besoin de conseils et d'aide pour accomplir cette tâche.

3) Les oeuvres

L’UEBH s’intéresse au développement de l’homme dans son être tout entier. Pour cela en parallèle à l’enseignement de la parole de Dieu, elle a développé de nombreuses oeuvres à caractère social.

l’école Évangélique de la Bible propose une formation biblique pour tout chrétien qui le désire.

Le Séminaire de Théologie Évangélique de Port-au-Prince (STEP) offre en 4 ans une formation théologique universitaire.

Les Ecoles primaires (150) et secondaire: le Collège Maranatha de Port-au-Prince, comptent plus de 25 000 élèves.
Le Collège Evangélique Maranatha est situé dans les quartiers ouest de Port-au-Prince (Bolosse). Crée en 1956, il propose une formation secondaire à 350 élèves qui n’ont pas tous les moyens de fréquenter une école privée. une vingtaine d’élèves en sortent chaque année avec leur diplôme de Bac. Un complément en formation technique est actuellement envisagé pour aider à l’insertion des jeunes dans la vie active.

Un Hôpital et plusieurs centres de santé offrent leurs services dans les régions défavorisées (Hôpital à La Pointe) avec un un Centre d'accueil pour enfants malades et défavorisés: (la Maison de l'Espoir) une cinquantaine d'enfants sont pris en charge et plus de 150 repas sont servis par jour.

Centre de Formation Professionnelle à Beraca (à La Pointe, Port-de-Paix, nord du pays). Cet établissement forme 180 élèves d'origine rurale dans les métiers suivants: ébénisterie, menuiserie, ferronnerie, électricité, plomberie, couture, coupe, pâtisserie...
60% des sortants trouvent un emploi, 20% poursuivent leur études.

Une imprimerie à Port-au-Prince la Presse Evangélique publie plusieurs ouvrages en français et créole.
Plusieurs projets de développement sont proposés par l’UEBH comme la protection de l’eau potable par la construction de latrines dans la région pauvre et désertique du nord ouest de l’île.

La Côte d'ivoire est un pays de l'Afrique de l'Ouest, d'une superficie de 322 462 Km², limitée au sud par l'Océan Atlantique, au nord par le Burkina Faso et le Mali, à l'est par le Ghana, à l'ouest par le Liberia et la Guinée. Pays à vocation agricole, la Côte d'Ivoire tire sa richesse de la terre. Elle compte 23 millions d'habitants. Abidjan, la capitale économique, compte 4,5 millions d'habitants. Sur le plan religieux, la Côte d'Ivoire est partagée entre le christianisme, l'islam et l'animisme. Le christianisme mobilise environ 40 % de la population. Les religions chrétiennes dominantes sont le catholicisme, les méthodistes, les évangéliques : baptistes, assemblées de Dieu, etc .

L'Union des Eglises Evangéliques Services et Oeuvres :

Ces Eglises évangéliques dites protestantes sont nées d'un travail d'évangélisation accompli par la Mission Biblique, en Côte d'Ivoire depuis 1927. L'Union des Eglises Evangéliques Services et Oeuvres comprend 14 régions, avec des assemblées autonomes, réparties sur tout le territoire national. Ces 12 régions gèrent plus de 1000 lieux de culte, regroupant 70 000 fidèles. 132 pasteurs apportent l'enseignement aux fidèles et aux 24 000 baptisés.

Les oeuvres de l'UEESO :

On entend par oeuvre, tout établissement ou toute autre formation créés ou acquis par l'Union, ou dont la gestion lui est confiée et qui a au moins deux des quatre buts suivants :
a. répandre la Parole de Dieu,
b. contribuer à la croissance spirituelle des chrétiens,
c. soutenir matériellement ou financièrement l'Union ou les Eglises dans leurs missions,
d. contribuer au bien-être social des chrétiens et des populations.

Base doctrinale :
Les Eglises de l'UEESO ont adopté la confession de foi des Eglises Baptistes de langue française.

1. L'Institut biblique de Man :
Fondé en 1957, l'Institut Biblique de Man est au service de l'Eglise pour la formation des serviteurs et servantes de Dieu. Il est une oeuvre de l'UEESO-Cl dont il dépend entièrement. Mais il reste ouvert et reçoit des étudiants (es) extérieurs à l'UEESO. Il est situé à Man (ZLANWOPLEU). L'Institut à une capacité d'accueil de plus de 30 étudiants. Les cours s'étalent sur 3 ans. Ces étudiants sont encadrés par des professeurs ivoiriens membres de l'UEESO et des enseignants missionnaires L'accès à l'IB de Man est ouvert à tout chrétien engagé qui a la vocation de servir Dieu à plein temps. Mais l'entrée est soumise aux contraintes financières dues à l'augmentation du coût de la vie en Côte d'Ivoire. Pour un étudiant célibataire, les frais de scolarité s'élèvent à 375 000 F.CFA (800 €) et pour les étudiants mariés, ces frais sont de 530 000 F.CFA. De sorte que certaines églises locales n'arrivent pas à honorer les frais de scolarité de leurs étudiants et ces derniers abandonnent leur scolarité à partir du 2ème trimestre. Cette situation s'aggrave du fait du poids financier dévolu aux églises locales et régions pour la formation de leurs étudiants envoyés à l'IB de Man en plus des indemnités des serviteurs de Dieu employés à plein temps. Ces coûts sont donc de plus en plus lourds à supporter par les églises de l'Union.

2. La pouponnière :
Cette oeuvre pour les bébés en difficulté est fondée depuis 1947 à Man. Elle a pour but de : a. d'avoir un témoignage d'amour, b. de mettre en valeur la vie. Elle apporte soins et éducation à ces enfants pendant quelques années avant de retourner dans leur famille. La pouponnière est reconnue officiellement par le Ministère chargé des affaires sociales.

3. Le collège secondaire protestant de Daloa :
Le collège secondaire protestant de Daloa fut fondé en 1947. Le Cours Secondaire Protestant (CSP) ou Collège Jean Calvin de Daloa est oeuvre de l'UEESO-Cl. C'est un établissement privé d'enseignement général du second degré. Le Collège applique le programme officiel en vigueur dans le pays. Le collège a un effectif de 1000 élèves inscrits régulièrement de la 6ème à la terminale. Nous tenons à remercier, pour ce collège, la Mission Biblique qui nous a envoyé des coopérants enseignants qui travaillent aussi dans les finances et qui nous ont permis d'assurer une bonne gestion.

4. Les écoles primaires :
Les écoles primaires, parmi les oeuvres crées par l'UEESO-Cl participent à l'évangélisation, à l'éducation et contribuent à l'effort de développement socio-économique, moral et spirituel de la Côte d'Ivoire.

5. Le centre de santé de l'UEESO :
La mission de la conférence baptiste a construit avec l'aide de la Mission Biblique un centre de santé communautaire dans la commune d'Abobo (Abidjan) sur un terrain de 4000 m². Ce centre a pour vocation d'assurer les soins de santé primaires en les rapprochant le plus possible des populations démunies. Ce travail est effectué en évangélisant et en édifiant par l'action. Le centre est composé d'un bloc administratif, d'une maternité, d'un dispensaire et d'une salle de formation. Le responsable de cette oeuvre est le docteur Claude Akakpo. Le coût de la construction est de 100 millions de F.CFA. La participation de l'UEESO est de 10 millions de F.CFA. Cette oeuvre vient à point nommé selon la grâce de Dieu pour soulager nos fidèles d'Abidjan.

6. Le service d'animation rurale (SAR) :
Le service d'animation rurale ou SAR de l'UEESO est implanté à Danané depuis 1983. Il veut apporter aux chrétiens l'autosuffisance alimentaire. On y réalise :
- L'élevage de volailles de races locales et métissées,
- La plantation de centaine d'arbres fruitiers greffés ou sélectionnés
- La culture de jardins maraîchers,
- Des sessions de sensibilisation et de formation dans les villages en matière d'hygiène, de protection maternelle et infantile et de nutrition.

7. Le service technique des Eglises Evangéliques de Côte d'Ivoire : SERTEECI :
C'est le premier atelier de menuiserie qui a commencé ses travaux en 1965. Aujourd'hui ce service fait également de la mécanique auto. Il s'occupe de la formation des jeunes, mais aide aussi les Eglises dans la construction des maisons (portes, fenêtres, charpentes, etc.) et la réparation des véhicules. Le SERTEECI est situé sur la station de l'UEESO à Daloa.

8. Le centre de formation biblique de Sassandra :
Ce centre a pour vocation de former et recycler les chrétiens engagés et les prédicateurs dans la Parole de Dieu. Le programme des matières et des cours est semblable à celui des écoles bibliques. C'est par période de (3) trois mois de formation que les cours sont dispensés pour les prédicateurs et (2) deux semaines pour les fonctionnaires.

9. Les servantes de Béthanie :
Mouvement de toutes les femmes de l'UEESO.

10. Les disciples d'Emmaüs :
Mouvement de toute la jeunesse de l'UEESO

Aktuelle Seite: Startseite Dienstmöglichkeiten NOS PARTENAIRES